La Borne des Différends

Cul-des-Sarts
Publication
non
Carte postale
Registre
Média
Bien
Paramètres
non

Les terrains appelés "les Différends" étaient autrefois un bois appelé "Bois d'Entre-deux-Eaux" car il était compris entre l'Eau Noire et le ruisseau de la Chaudière sur Taillette. Philippe de Croy, duc d'Arschot, Prince de Chimay et de Porcien, concéda des droits d'usage sur des terrains joignant le dit "Bois d'Entre-deux-eaux". Cette concession donna lieu à un différend entre le Prince Evêque de Liège et le dit Philippe de Croy au sujet de la propriété de ce bois. Nous étions alors en 1570. 

Après de nombreuses péripéties et expertises, les parties convinrent de partager le dit bois: une moitié revenant au Royaume de France, l'autre au Prince-Evêque de Liège. Le procès-verbal constatant le partage fut clos et arrêté à Rocroi (France) le 12 octobre 1779. Il a fallu ni plus ni moins que deux siècles pour arriver à un arrangement. Ces terrains gardèrent la dénomination "les Différends". La frontière allait alors se matérialiser par une ligne rectiligne, arpentée de bornes, dont il n'en reste qu'une aujourd'hui.

Coordonnées GPS : 49°56'33.1"N 4°27'46.1"E

Aucun fichier
La seule borne qui existe encore sur la dizaine posée en 1779.
Catégorisation
Patrimoine » Bornes et Limites, Patrimoine » Petit Patrimoine Bâti
Immobilier
Commune de Couvin » Cul-des-Sarts